Col’inn accueille deux ateliers de journal créatif

Toute jeune (!) et ponctuelle co-workeuse chez Col’inn – dans le tout nouvel espace de Meylan, au 55 bd des Alpes, souvenirs de l’aventure Glénat presse -, je vais proposer deux ateliers :

  • l’un à Col’inn Meylan, le 5 octobre
  • l’autre à Col’inn Grenoble, le 19 octobre

Ouvert à tous bien sûr, co-workers ou non !

Tarif : 25€ par atelier.

mail-pub-jccolinn1610

Pour plus d’informations – tarifs, modalités, mais c’est quoi plus précisément le journal créatif -, n’hésitez pas à poser des questions 🙂

Publicités

1er octobre à Seyssins : une bulle de bien-être avec PastelRH

Le journal créatif se prête aux échanges et aux partages.

Le samedi 1er octobre, ma complice France Giroud-Pastel RH nous accueille dans son local à Seyssins (Isère). Nous proposons, en tandem et chacune avec notre personnalité et notre parcours, une « bulle de bien-être ». Douceur et créativité, nature et légèreté au programme.

Rendez-vous le 1er octobre dès 13h45… Vous pouvez vous inscrire dès maintenant.

16-10-01_atelier_seyssins16-10-01_atelier_seyssins

C’est la reprise !

Atelier très sympa ce dimanche 18 septembre au musée Hébert, au coeur de l’exposition de Chris Kenny « Au milieu de nulle part », accueillie dans le cadre de l’événement départemental Paysage-Paysages.

14 participants, de belles envolées créatives sur fond de détente, et dans un esprit bienveillant et ouvert.

Sur cette lancée, je prépare les ateliers crollois de la semaine :

  • à la MJC : mercredi matin de 9h30 à 11h30 (atelier hebdo dans la salle de dessin de la MJC) ET vendredi soir de 19h à 21h (atelier mensuel, généralement le 2e vendredi du mois)
  • au centre Kedreos : 5 jeudis midis,  3 vendredis après-midis et 2 samedis prévus !

Il reste des places, n’hésitez pas à faire signe pour en savoir plus. En attendant, je prépare…

preparatifs

En savoir plus :

Le journal créatif revient au musée Hébert pour les journées du patrimoine

En juin, lors de l’atelier organisé dans le cadre de « Rendez-vous aux jardins », nous étions partis explorer le jardin et plonger dans ses couleurs.

Dimanche 18 septembre, nous ouvrirons notre coeur et notre créativité en nous glissant dans les pas de l’artiste Chris Kenny, dont l’exposition viendra tout juste d’être inaugurée au musée.

Plus de renseignements ici.

Image.jpg

 

Dernier atelier avant l’été : à Crolles le samedi 25 juin matin

Une petite pause dans un mois de juin à 200 à l’heure !

 

Invitation Crolles 25 juin

Ce sera le dernier rendez-vous collectif de journal créatif (sauf demande !) avant une nouvelle programmation cet automne.

En projet, des rendez-vous réguliers (hebdomadaires, mensuels) et des petits temps ponctuels, pour répondre aux différents rythmes ! Si vous souhaitez être informés, n’hésitez pas à vous manifester ici !

Le planning du mois de juin

En juin, les boîtes à mots, les craies grasses et les stylos sont de sortie !

Envie de découvrir le journal créatif, de jouer avec les mots, les images, le dessin ?

De vous détendre, de vous reconnecter à vous-même, d’explorer vos émotions, vos sensations ???

Alors voici le calendrier complet des prochains rendez-vous de Journal créatif :

  • jeudi 9 juin soirée* à Crolles, thème surprise
  • samedi 11 juin matinée à Seyssins, avec ma complice France Giroud, « Bulle de bien-être »
  • mercredi 15 juin soirée* à Grenoble, découverte du Journal créatif
  • samedi 25 juin matinée, à Crolles, « Explorer sa nature ».

*la soirée, c’est toujours de 18h à 20h30 : un bon créneau pour se détendre après une journée de travail (ou avec les enfants).

La matinée peut selon les cas commencer à 9h, 9h30 ou 10h. Demandez !

Journal créatif au jardin.jpg

 

 

 

Contes, le retour

Au pastel, France. Et une « commande” pour moi  : “Tu écrirais des contes pour accompagner les tableaux que nous préparons dans mon atelier ?”

Le projet partagé remonte à plus d’un an… Le remettre en lumière est l’occasion de relancer l’idée… et la course de la plume.

France, quand tu veux…

Voici donc Le vieil homme et le vénérable arbre, inspiré librement du tableau au pastel « Face à face”.

Le vieil homme et le vénérable arbre

Dis-moi, comment trouver le chemin de la raison ? J’ai traversé toutes les mers, dépassé tous les obstacles, rencontré ces hommes qui vivent sur les terres les plus arides… J’ai vu ceux qui ployaient le dos sous les coups, ceux qui baissaient le regard sous l’humiliation, ceux qui jubilaient d’avoir gagné, ceux qui ricanaient d’avoir vaincu.

Mes pieds ont ressenti tous les gravillons de la Terre, mes mains en ont serré d’autres, mes yeux ne peuvent plus que reproduire des images. Mon cœur a tant vibré qu’il va bientôt s’arrêter. Mais je cherche encore…

Ainsi parlait Séraphin, l’ancien savetier des Baronnies.

Alors le chêne vénérable, qui avait vu bien plus encore, depuis mille ans qu’il poussait ses branches vers le ciel, à la recherche de la lumière éternelle, lui fit cette proposition étonnante.

Entre, entre donc, faufile-toi à l’intérieur de mon tronc. Viens lire toutes ces histoires que j’ai capturées, écouter les cris des chevaliers, les rires des troubadours, les soupirs des amoureux. Ce n’est peut-être pas une réponse que tu trouveras. Mais des dizaines et des centaines. Car chaque histoire, chaque petit être qui creuse son sillon sur cette Terre et prend sa place, détient un bout de la vérité.

A chacun de trouver la sienne.

Alors Séraphin posa son bâton, s’enfonça dans l’enchevêtrement de racines et s’assit au cœur de l’arbre. À la lumière.

À ce jour, il n’est point reparu encore.

Il se raconte dans la région que toutes ces pensées et ces penseurs sont autant d’années de plus à vivre pour ce chêne vénérable.

La magie du conte

Lorsque mon amie France, l’artiste du pastel, m’a proposé d’écrire des contes pour accompagner l’exposition de tableaux qu’elle préparait sur le même thème, j’ai dit oui… A la fois intriguée et tentée par cette nouvelle aventure, presque un défi !

Voici le résultat… Au pastel, “Face à face”, par France

http://pastelissimo.over-blog.com/…  J’aime les sentiments, les couleurs et le cœur qu’elle glisse sur la toile.

Et sous ma plume, “Le vieil homme et l’arbre vénérable” !

conte-face-a-face

Dis-moi, comment trouver le chemin de la raison ? J’ai traversé toutes les mers, dépassé tous les obstacles, rencontré ces hommes qui vivent sur les terres les plus arides… J’ai vu ceux qui ployaient le dos sous les coups, ceux qui baissaient le regard sous l’humiliation, ceux qui jubilaient d’avoir gagné, ceux qui ricanaient d’avoir vaincu. Mes pieds ont ressenti tous les gravillons de la Terre, mes mains en ont serré d’autres, mes yeux ne peuvent plus que reproduire des images. Mon cœur a tant vibré qu’il va bientôt s’arrêter. Mais je cherche encore…

Ainsi parlait Séraphin, l’ancien savetier des Baronnies.

Alors le chêne vénérable, qui avait vu bien plus encore, depuis mille ans qu’il poussait ses branches vers le ciel, à la recherche de la lumière éternelle, lui fit cette proposition étonnante.

Entre, entre donc, faufile-toi à l’intérieur de mon tronc. Viens lire toutes ces histoires que j’ai capturées, écouter les cris des chevaliers, les rires des troubadours, les soupirs des amoureux. Ce n’est peut-être pas une réponse que tu trouveras. Mais des dizaines et des centaines. Car chaque histoire, chaque petit être qui creuse son sillon sur cette Terre et prend sa place, détient un bout de la vérité.

A chacun de trouver la sienne.

Alors Séraphin posa son bâton, s’enfonça dans l’enchevêtrement de racines et s’assit au cœur de l’arbre. À la lumière.

À ce jour, il n’est point reparu encore.

Il se raconte dans la région que toutes ces pensées et ces penseurs sont autant d’années de plus à vivre pour ce chêne vénérable.