Envie de neige ?

Pas encore les gambettes frétillantes ni le nez prêt à geler… Et les sommets sont tellement beaux à regarder en ce moment. J’attends patiemment la future blancheur, en savourant ma collection Neige. L’avantage de ce délire – rappel : le titre des romans la composant doit contenir le mot neige -, c’est que je suis en plein dans mes passions de toujours (la neige et les mots), juste en ouvrant un livre ! Et je m’évade, au gré de mes envies et des cadeaux de mon entourage (!).

Cet été, j’ai donc voyagé – grâce aux cousins du Nord – sur les traces de Jeanne, au début du XXe siècle, entre la Pologne, Cognac et Alexandrie… et sur fond de Première Guerre mondiale et de Révolution soviétique. Après ce roman d’Yves Vollier, titré « Il neige encore à Varsovie », la prochaine exploration sera…

… quelques décennies plus tard, la retraite de Russie, dans les pas des soldats italiens : « Le sergent dans la neige », ciselé par Mario Rigoni Stern.

Décidément, cette collection est source de belles surprises…

Livres neige

Publicités

Des passions mises en lumière

Même si le journal créatif – formation, certification, expérimentation et développement d’ateliers – m’a occupée avec bonheur ces derniers mois, j’ai aussi fait courir ma plume journalistique :

bouclage des derniers numéros du magazine des agents du Département de l’Isère (nouvelle formule !) en tant que journaliste-chargée de communication interne, et également trois contributions très différentes :

  • pour Les 4 Saisons du jardin bio, un article sur les jardins de soin, ces jardins qui se développent notamment dans les établissements d’accueil des personnes âgées (mais pas que)
  • pour le magazine du Parc naturel régional du Vercors, une rencontre avec Raphaël Bruyère, chargée de communication
  • et enfin, la réalisation d’un supplément pour le festival Toques&Saveurs à Annemasse (du 15 au 18 juin), dans le cadre d’un partenariat avec Le Dauphiné Libéré.

Les 4 Saisons n°216Le_Vercors_n69-72dpi-2Toques&saveursCV

 

 

 

 

 

 

 

L’occasion de mettre en lumière des passions et des engagements pour un mieux-être en lien avec la terre, pour la valorisation de territoires et aussi de la gastronomie. Le point commun : des femmes, des hommes, des professionnels et aussi des jeunes très impliqués.

Dernier atelier avant l’été : à Crolles le samedi 25 juin matin

Une petite pause dans un mois de juin à 200 à l’heure !

 

Invitation Crolles 25 juin

Ce sera le dernier rendez-vous collectif de journal créatif (sauf demande !) avant une nouvelle programmation cet automne.

En projet, des rendez-vous réguliers (hebdomadaires, mensuels) et des petits temps ponctuels, pour répondre aux différents rythmes ! Si vous souhaitez être informés, n’hésitez pas à vous manifester ici !

Communication interne : toujours être en mouvement

Deux ans, déjà ! Deux ans pour cette mission de journaliste-chargée de communication interne au Conseil général de l’Isère…

Une mission qui va bien au-delà de la « simple » (pas toujours !) rédaction : recherche de sujets, animation de réseau, reportages et rédaction. Mais aussi une attention permanente à la vie de la collectivité et de ses agents, dans l’objectif de participer, à notre niveau, au développement d’une culture commune. Au programme, journal interne (nouvelle formule, en image !!), intranet, événementiels et toutes ces petites choses – que l’on pourrait résumer par la communication « interstitielle » – à travailler. Différents projets évoluent, avec une envie partagée par l’équipe d’être toujours en mouvement !

D’où notre participation aux Rencontres annuelles de la communication interne de Cap Com’, organisées le 21 mars à Paris (à l’Hôtel de Ville !!!) Le thème : communication interne et participation. Toujours un régal d’entendre d’autres professionnels, venus de différentes collectivités (autres conseils généraux, communautés de communes, mairies…) témoigner de leurs projets, d’idées nouvelles ou renouvelées, de difficultés et réussites. Une occasion aussi de prendre du recul, avec le regard assez recadrant d’un sociologue.

Dans le même esprit d’ouverture et de partage, nous participons une fois par mois, à Grenoble cette fois-ci, aux Apéro.com : pas de pastis mais des échanges avec d’autres communicants, en collectivité ou entreprise, toujours sur l’angle communication interne. Un réseau se construit à Grenoble, en lien avec l’Afci. Intéressant.

Comment s’en inspirer pour avancer de notre côté ??? A voir… mais nos projets avancent déjà pas mal : différents signes positifs ces derniers jours, alors on y va !

Nova magazine : nouvelle formule depuis septembre 2011

Nova magazine : nouvelle formule depuis septembre 2011

Je retourne à la fac !

Je ne suis jamais allée à l’Université à Grenoble, destination assez fréquente pourtant pour une étudiante venant de Savoie. Mais après l’Université de Savoie à Chambéry, j’ai pris la direction de Lyon, puis de Strasbourg pour décrocher ma Maîtrise en journalisme, option presse écrite, et mon Magistère « Management de l’information » au Centre universitaire d’enseignement du journalisme de Strasbourg http://cuej.u-strasbg.fr/

2010, retour à la fac… mais pas sur les bancs. Une nouvelle collaboration a débuté pour moi avec l’Université Pierre Mendès-France, sous forme de rédaction pour son journal externe. Intercours est distribué dans les différentes composantes de l’Université, lu notamment par les étudiants – ainsi que les anciens étudiants – et l’ensemble de ses partenaires.

Dans le numéro 579, tout juste paru, j’ai réalisé l’interview de son président, Alain Spalanzani, qui présente les enjeux et les évolutions stratégiques de l’Université Pierre Mendès-France en cette année charnière 2010-2011. Innovante et performante, l’UPMF crée notamment de nouvelles structures, les SFR (structures fédératives de recherche), pour travailler sur des thèmes comme l’innovation, la santé et la société, l’international et l’Europe. A suivre…

Prête pour de nouvelles missions

Eh bien voilà, c’est reparti ! Après 10 mois avec l’équipe de Terre vivante et des 4 Saisons du jardin bio, me voilà de nouveau plume indépendante. Et donc ouverte à tout projet, éditorial, de communication.

En octobre, un nouveau projet m’a conduite sur le campus de Saint-Martin-d’Hères : une nouvelle collaboration pour INTERCOURS, le support d’information externe de l’UPMF (Université Pierre Mendès France).

J’ai aussi repris le chemin du Conseil général de l’Isère, pour participer à son journal interne, NOVA. Rédaction de brèves et coordination éditoriale pour commencer, et puis une belle rencontre, avec une puéricultrice passionnée. Simple mais vraie…

Mais il me reste du temps pour d’autres projets… Communication, dossiers de presse, biographies, ateliers d’écriture : rendez-vous dans Côté pro.

Et le Book pour voir…


Rédactrice en réseau

Travailler en tant qu’indépendante, pourquoi pas. Même si j’aime l’ambiance frétillante d’une rédaction, les échanges de points de vue et les bouclages tardifs… et aussi la vie de l’entreprise. Alors travailler comme indépendante, ce n’est pas travailler seule !

Une des ramifications de mon réseau s’appelle La boîte à puces. Ce collectif réunit des indépendants des métiers de la communication, installés en région grenobloise.

La com’ qui rebondit et met la puce à l’oreille, c’est ici !

Nouvelles aventures

Ecrire, oui, mais aussi transmettre.

Deux projets m’ont permis d’utiliser mes compétences et mon expérience de journaliste-communicante dans de nouveaux champs :

  • la préparation d’un livre (chuuut, sortie cet automne !)
  • l’organisation d’une formation sur les techniques rédactionnelles, pour un public interne au Conseil général.

Quelques frissons et sueurs… mais bien évidemment, gourmande que je suis, je pourrais bien, plus tard, essayer de creuser ces nouvelles pistes !